Tylototriton yangi (Hou Mian, Li Pipeng, Lü Shunqing, 2012)

Tylototriton yangi (Hou Mian, Li Pipeng, Lü Shunqing, 2012)

Depuis mi-juillet nous disposons d’une magnifique espèce de triton d’Asie : Tylototriton yangi. Originaire de la province du Yunnan en Chine, Il était commercialisé sous Tylototriton kweichowensis. Mais suite à une étude récente par un groupe de scientifiques chinois, visant à décrire et classer les espèces du genre Tylototriton, il fut établi que l’espèce que nous proposons est bien T.yangi

Tylototriton yangi

Ce triton noir et orange, d’une taille adulte d’environ 15 cm, est principalement actif à l’aube et au crépuscule. Toutes les espèces du genre Tylototriton vivent près des lacs, ou des rivières, mais passe une grande partie du temps sur les berges hors de l’eau. Comme tous les amphibiens, il possède une peau très sensible. Elle est fine, et très vascularisée, car elle joue un rôle important dans les échanges gazeux. Les tritons « respirent » par la peau. On devra donc faire très attention à plusieurs facteurs. L’éclairage ne devra être ni trop fort, ni contenir d’UV. Le rayonnement UV brûlerait la peau des animaux. L’hygiène du terrarium devra être irréprochable à terre (pas de moisissure) comme dans la partie aquatique (eau très bien filtrée). Dans de mauvaises conditions, des mycoses vont attaquer la peau des animaux. De plus, on ne peut pas utiliser de produits de traitement beaucoup trop agressifs et irritants.  La prévention et une hygiène parfaite sont donc les seules solutions pour maintenir des tritons longtemps et en bonne santé.

Pour leur maintenance, un terrarium 90x45x45 cm constitue une bonne base. Un grand bac d’eau devra être présent pour leur permettre de « nager ». L’été, la température de l’air et de l’eau devra être comprise entre 22 et 24°C (maximum 25°C). L’hiver, on les maintiendra à une température comprise entre 18 et 20°C. Une phase de repos peut être effectuée en hiver surtout en prévision de ponte. Dans ce cas, il est nécessaire de descendre progressivement à 10°C et maintenir cette température pendant 2 mois. L’éclairage tamisé sera fourni soit par un tube fluorescent sans UV, soit par une lampe lumière du jour, ou par un éclairage LED spécial amphibien. Le taux d’hygrométrie sera maintenu entre 70 à 80%, et le sol devra retenir un maximum d’eau sans être détrempé ! De la chip de coco sur laquelle on ajoutera une importante quantité de sphaigne paraît être le sol le mieux adapté. Le décor sera constitué de branchages, d’écorces de liège, ainsi que des plantes naturelles ou artificielles. La nourriture devra être variée : larves de moustiques, vers de vases, chair de crevette, granulés spéciaux amphibiens. (Texte Johan Izard)

CHALLET-HERAULT
Vente exclusive aux professionnels
Route de Cholet
49340 NUAILLÉ - France
Tél. 02 41 49 01 75
Fax. 02 41 49 01 77
email : aqua@challet-herault.com